[icon icon="icon-entypo-phone"] Call 123-456-789

Les différents modes de cuisson des aliments

Chaque aliment contient sa part de vitamines, de lipides et de sels minéraux qui sont bons pour le fonctionnement de notre organisme. Certains modes de préparation, tels que la cuisson, peuvent altérer les bienfaits de ces produits, mais aussi les abîmer. Il existe alors différent type de cuisson qui permet de maintenir les valeurs alimentaires.

La Cuisson à l’eau

Cette méthode consiste à plonger l’aliment dans de l’eau bouillante ou froide afin de le faire cuire plus doucement. On peut dire que l’on va pocher l’aliment dans de l’eau ou dans un bouillon. Ce mode de cuisson peut être fait en mettant les aliments en contact direct avec l’eau ou non en réalisant alors une cuisson à la vapeur.  La différence entre la vapeur et cuire l’aliment dans l’eau est la conservation des vitamines et des sels minéraux qui est plus important. Une fois plongé dans l’eau le produit va alors perdre une bonne partie de ces vitamines.

Ce type de cuisson permet de préparer des aliments fragiles qui risquent de s’effriter ou de s’abîmer lors d’une cuisson à la poêle qui réclame plus de manipulation.  D’un autre côté, la cuisson vapeur,  à l’aide d’une cocotte ou d’un cuit vapeur par exemple, rentre dans le cadre d’une alimentation équilibré et diététique.

Faire mijoter

Ce mode de cuisson à la particularité d’être très lent.  Le principe est de faire cuire l’aliment dans un liquide, autre que de l’eau, afin qu’il en récupère toutes les saveurs. On va alors faire cuire les produits dans une sauce pendant un certain temps à feu très doux. Pour cela il faut alors faire revenir sans sauce l’aliment à faire mijoter, afin qu’il se couvre qu’une protection, puis de verser le liquide et de le laisser cuire à feu doux pendant un temps bien définit. On peut alors réaliser sa recette dans une cocotte ou cocotte minutes pour un temps de cuisson réduit.

Ce type de cuisson permet de mieux garder certaine vitamine et sels minéraux contenus dans l’aliment. Le mode en papillote, avec une carta fata,  permet aussi de conserver tous les aliments en offrant une cuisson plus rapide qui se fera alors dans le four.

La cuisson au four: Rôtir

La cuisson au four ce fait généralement pour des pièces de viande entière. L’aliment va alors cuire tout doucement dans sa graisse ou dans celle que vous aurez mise au préalable. Il faut alors enduire la viande de beurre ou d’huile sur tous les côtés afin d’avoir une cuisson homogène. Il est possible autour de la viande d’ajouter d’autre aliment tel que des pommes de terre, ou encore des tomates, des oignons rouges afin de donner plus de saveur au plat. Si vous gérez un restaurant, vous pouvez prendre contact avec un spécialiste en vente oignon rouge madagascar pour commander une quantité importante de ce produit.

Cette méthode de cuisson permet de conserver les sels minéraux, mais aussi une partie des vitamines. Le mieux est d’utiliser des plats allant au four et assez large afin que la graisses qui s’écoule de la viande ne soit pas trop épaisse.

 Chacun de ses types de cuisson ont leurs avantages et leurs inconvénients que ce soit dans le temps ou le mode de préparation ou encore dans la conservation de ses bienfaits. Certes des cuissons trop violentes peuvent altérer les bienfaits des produits consommés au quotidien. Bien choisir c’est aliment c’est aussi choisir le mode de cuisson qui leur convient.

 

Previous post
There is no more story.
Next post
Quel sextoy choisir pour quel plaisir ?

No Comment

Back
SHARE

Les différents modes de cuisson des aliments